Beyond The Bridge, c’est un trait d’union entre différents horizons. Une passerelle entre différentes versions de l’Amérique et l’union de deux complicités. C’est une exploration. Une immersion que l’on partage avec vous.

Charlotte Attry

Charlotte Attry

fondatrice & auteure

 Qui suis-je ?

Journaliste, j’ai travaillé pour des journaux télévisés français, des émissions magazines et documentaires, et pour la presse jeunesse. J’ai enchaîné les collaborations, variées et fidèles, en tant que rédactrice et réalisatrice et, ces dernières années, rédactrice en chef. J’ai complété ce parcours par une licence en psychologie réalisée en parallèle, un projet qui me tenait à cœur et m’a amenée à travailler étroitement avec des professionnels du domaine.
Que ce soit en psychologie ou en journalisme; pour la réalisation de films ou l’écriture d’articles ; pour de la présentation ou de la rédaction en chef ; pour la presse ou l’institutionnel, ce que j’aime, c’est l’autre, le rencontrer et le raconter.

L’expatriation
Après avoir vécu 35 ans en région parisienne, je me suis installée à Berkeley l’année dernière, à l’Est de la Baie de San Francisco, pour suivre mon acolyte de mari qui y développe sa start-up. On a débarqué ici avec nos deux enfants et nos 10 valises et depuis, c’est l’aventure ! S’expatrier, c’est une première et je n’y allais pas de bon cœur. Aujourd’hui, je dois avouer que c’est une expérience intense qui réserve de jolies surprises. L’expatriation est un périple qui mène sur des chemins de traverse méconnus. La vie prend parfois des allures de grand huit émotionnel mais ça permet de retrouver un regard d’enfant sur les évènements. Cette installation ouvre pour moi de nouvelles envies et perspectives.

Pourquoi ce blog ?
J’ai décidé ici de troquer les stylos de la journaliste et de l’universitaire pour m’essayer à des chroniques plus incarnées et plus personnelles. C’est un nouvel exercice qui a pour but de raconter la vie de ce côté de l’Atlantique. C’est une fenêtre sur le monde pour s’amuser de différences culturelles, pour garder la trace des nouveautés qui s’accumulent ou pour s’intéresser à l’Histoire et aux histoires qui font le quotidien local. Je veux explorer la vie de tous les jours, dépasser les clichés, aller au-delà des images d’Épinal et partager avec vous. Pourquoi pas aussi vous inspirer, vous faire sourire ou vous agacer !

Jennifer Menard

Jennifer Menard

auteure, adaptation version US

Qui suis-je ?
Formée en sciences politiques et relations internationales en France et au Canada, j’ai débuté mon parcours en tant que chargée de communication et relations presse au sein de différentes ONG. Plus récemment, j’ai travaillé pour l’institut de recherche européen fondé par Jacques Delors, avec pour mission de développer son financement.
Touche à tout, curieuse et animée par la soif d’apprendre, j’accorde beaucoup d’importance à l’harmonie et à l’esthétisme – la poésie d’une photo, le tombé d’un manteau, la mélodie des mots. Je vous invite à me suivre dans mon petit monde coloré et éclairé !

L’expatriation
Janvier 2014, mon mari m’annonce une hypothétique installation à New York dans le cadre de sa startup. Pause. Ni une ni deux, mes valises sont déjà sur le pas de la porte ! Mais c’est deux ans plus tard que le projet se concrétise. Destination Brooklyn où l’on arrive en fanfare et en plein blizzard, avec nos deux enfants et des rêves de brownstone plein la tête. Avec les débuts rock n’ roll de l’installation et de l’acclimatation, l’expatriation est devenue concrète, épuisante parfois, souvent intense mais tellement enrichissante. Vivre à l’étranger, loin de ses repères, de ses certitudes, constitue pour moi une chance inouïe de s’ouvrir au changement, à la nouveauté, et découvrir. Mais aussi de se re-découvrir et de se réinventer !

Pourquoi écrire pour ce blog ?
Après des années à noircir des pages pour des papiers de recherche ou des appels à projets, j’avais envie de retrouver le goût de l’écriture. L’arrivée aux Etats-Unis m’a alors donné matière à composer pour raconter mon quotidien américain et partager l’exploration de ma ville – Brooklyn – de ses multiples quartiers, de son environnement multiculturel et de son bouillonnement créatif. Écrire pour Beyond the Bridge, c’est aussi et surtout l’histoire d’une rencontre. Charlotte et moi, nous avons passé des heures à échanger sur nos expériences respectives, entre côte Ouest et côte Est. Participer à ce projet, c’était une évidence !

Contactez-nous

4 + 11 =