En débarquant à Brooklyn en début d’année, j’imaginais poser mes valises dans une petite maison en grès rouge, tellement charmante, tellement New York, tellement cliché… Sauf que, deux semaines et un blizzard après notre arrivée, mon homme, nos deux enfants et moi avons finalement atterri dans un condo (immeuble en co-proporiété) ultra-white, tout ce qu’il y a de plus moderne. Et ça a été la (bonne) surprise ! J’ai alors découvert, trônant fièrement au rez-de-chaussée de l’immeuble, le Saint Graal, la pièce rêvée de tous les kids et de leurs parents: la fameuse playroom. Quesako ?! En résumé, la pièce défouloir des enfants new yorkais à l’étroit dans leur chambre ou en mal d’espace lorsque le climat affiche des températures extrêmes.

Pour mes kids, la vue de cette pièce a eu le même effet que la découverte de la montagne de cadeaux au pied du sapin de Noël. Les yeux remplis de paillettes, ils ne savaient plus où donner de la tête. Il faut dire qu’en plus d’être de la taille d’un appartement new yorkais