Marres de boues bouillonnantes, fumerolles rugissantes, gaz sulfureux ou relief flouté par la vapeur, la terre exprime ici toute sa puissance. Entre paysages alpins et paysages volcaniques, elle affiche ce qu’elle a de plus sauvage et d’indomptable. Elle redessine sans cesse les contours d’un sol multiforme aux couleurs plurielles. Un fin et fascinant travail des matières. Entre sculpture et peinture. Le tout, dans un étonnant silence troublé parfois par les incursions du vent ou par l’effervescence de la croûte terrestre !

Cette région du Nord de la Californie est un véritable trésor géologique. Un trésor tout court ! Soumise à une activité volcanique depuis des millions d’années, la plus récente irruption date de 1915, via le Pic Lassen (3187 mètres d’altitude). Très dévastatrice, elle ruine alors tout sur son passage et donne naissance à la Devastated Area, une impressionnante plaine-vestige d’arbres brûlés. Parc National depuis 1916, le site permet d’observer la vitalité géothermale sous nos pieds à plusieurs endroits. Une attraction pour les petits comme pour les grands ! C’est d’ailleurs en famille que nous avons randonné en quête de nature et d’aventure.

Le pic Lassen vu du Lac Helen

 

En septembre-octobre, nous aimons profiter de l’été indien pour avaler les kilomètres et parcourir l’État lors de courts road trips. Le Lassen Volcanic Park nous donnait envie depuis plus de deux ans mais d’octobre à juin, la neige limite l’accès et l’été, il y a beaucoup de monde ! On a donc profité du bon créneau mi-octobre pour explorer les 429 km2 du parc. Et c’est un très, très gros coup de cœur ! De l’eau, de la neige, du froid, du chaud, des lacs, des chutes, des cascades, des rivières, des pins, des fleurs, de la roche volcanique, de l’argile, du souffre etc. Impossible de rester insensible à la beauté des lieux.

C’est aussi l’endroit idéal pour faire une pause loin de l’agitation de la civilisation. Pour se ressourcer, reconnecter avec la nature, méditer, souffler, se poser ou déposer. Pour réapprendre la langueur. Aspirer la lumière. Braver les éléments. Pour profiter tout simplement.

Voici un film afin de partager la plénitude qu’inspirent ces paysages de Californie du Nord. Et les chutes d’eau filmées sont celles de Burney Falls, à une heure de Lassen. Théodore Roosevelt les décrivait comme « la huitième merveille du monde » ! Un mur d’eau de 35 mètres qui a conclu nos quelques jours d’évasion en apothéose.

 

 


En pratique :

  • Avant d’organiser votre séjour, visitez le site du parc ! Indispensable pour connaître les conditions, horaires, fermetures des routes, campings, sentiers de randonnées etc.
  • Tarifs : entre décembre et avril, 10 dollars. Le reste de l’année : 25 dollars (entrée valable entre 1 et 7 jours).
  • Le plan du parc ICI.
  • Si vous venez de San Francisco, comptez 4 heures de route.

 

Des incontournables à voir :

  • Bumpass Hell. C’est là où l’activité géothermale est la plus visible : quelque 6 hectares animés par des geysers, fumerolles ou sources bouillonnantes. Un Yellowstone mais à toute petite échelle !
  • Sulfur Works. Ancienne mine de souffre facilement accessible, on peut y voir une marmite de boue de plus d’1m50 de large et le paysage offre une palette de tons rouges, jaunes et orangés. Attention, l’odeur d’œuf pourri est surprenante !
  • Manzanita Lake – Le sentier de randonnée qui fait le tour du lac révèle des points de vue à couper le souffle sur le sommet de Lassen Peak. Avec son reflet dans les eaux bleues, les amateurs de photos apprécient. L’été, les activités ne manquent pas (kayak, natation…) et c’est très familial.
  • Lassen Peak. Il est possible de faire l’ascension jusqu’au cratère avec pour récompense une vue imprenable sur tout l’horizon et les monts alentour.
  • Helen Lake. À la base du volcan, ce lac turquoise est grandiose !
  • Mill Creek Falls. Des sentiers de randonnées rafraîchissants jusqu’aux chutes les plus hautes du parc (plus de 20 mètres).
  • Cinder cone. Une randonnée de plus de 6 km qui permet de monter sur un volcan fait de scories et de cendres accumulées.